L’AG du 15 mars 2013

L’Assemblée Générale a eu lieu cette année le 15 Mars 2013 à la salle des anciens à Logonna Daoulas.

Un peu plus d’une quarantaine d’adhérents ont répondu à l’invitation et se sont retrouvés pour la première fois un vendredi soir à l’initiative du Bureau qui étrennait également une nouvelle formule avec l’anticipation du montant des cotisations sur les convocations... Manières de réduire l’attente à l’entrée de l’Assemblée Générale et de ne pas mordre sur le week-end. L’une et l’autre nouveauté ont paru satisfaire les personnes présentes moins nombreuses cependant que lors des Assemblées précédentes qui avaient lieu le samedi après-midi. Il ne faudra pas hésiter à nous faire part de vos préférences pour la prochaine fois.

C’était la seconde AG en tant que Président pour Jean-Marc Gourvès qui a tenu à remercier chaleureusement les personnes présentes pour l’intérêt témoigné à l’Association, son développement et ses activités. Il n’a pas manqué non plus de souligner comment il avait apprécié de coopérer avec les membres du Bureau et du Conseil d’Administration tout au long de l’année.

Remerciements qui ne sonnaient pas comme un passage convenu dans le déroulement de la soirée mais bien comme un motif de rappeler la part essentielle de l’implication des adhérents dans la vie d’une association. Il y reviendra d’ailleurs plusieurs fois au cours de l’AG.

Une deuxième année de Présidence qui s’est bien déroulée et dont il s’est attaché à retracer les événements les plus marquants depuis les plus « pittoresques » quand il revient sur la journée de nettoyage du port jusqu’aux moins drôles en évoquant la découverte d’un problème important sur les mouillages. La vie de l »Association est là, illustrée par les coups (un peu) durs et les moments les plus sympas.

Alors cette année 2012 ?

1. Tout d’abord, le nettoyage du port, rendez-vous annuel et convivial qui a la particularité de réunir la plus grande majorité de nos membres. Événement qui prouve Ô combien notre association compte pour nous, souriait Jean-Marc avant de se demander si ce n’était pas l’abattement de 34 € sur les cotisations qui nous faisaient nous déplacer ! C’est vrai que c’était le bon moment pour rappeler qu’il n’y avait pas que le nettoyage du port dans l’année, on tournerait à l’évidence vite en rond, et que ce n’était surtout pas le seul événement qui ouvrait « droit » à cet avantage sonnant et trébuchant. Il y a bien d’autres raisons de venir « ruser » ses souliers sur le quai et il y aurait même des bénévoles qui, un peu « usés » à force de « bénévoler » auraient rien contre l’idée de plus souvent nous rencontrer. Qu’on se le dise. Jean-Marc nous le dit !

2. Une animation particulière cette année ...Au mois d’avril, l’AUPB décidait, sur l’initiative de Bernadette et Gilbert, deux de ses adhérents, de soutenir Anne Liardet dans son projet de prendre le départ du Vendée Globe sous les couleurs de l’égalité Femme / Homme. Il était question de la soutenir dans ses recherches, pas de financer le bateau, et le comité de soutien s’est attaché à organiser diverses manifestations (sortie en mer avec des adhérents de l’AUPB, exposition de plusieurs artistes (peintres, dont Xavier, un autre de nos adhérents, photographes et sculpteurs, une marche qui du Moulin du Pont à Daoulas à Moulin Mer passait par... Pors Beac’h. À noter aussi, toujours dans le cadre du soutien à Anne Liardet, la mise en valeur du thème de l’égalité dans la Pors Beac’h Amical’s Cup. Nos deux adhérents ont également sollicité entreprises et communes en bord de rade afin de récolter des fonds. Après un gros travail, le comité de soutien atteignait ses objectifs financiers mais Anne devait garder pied à terre, sans faire de jeux de mots, faute de sponsors.

  3. La régate, la fameuse PBAC « Pors Beac’h Amical’s Cup » dont on vient de parler organisée avec l’aide de nos partenaires, l’APPLD et le CNRL. Une météo désastreuse nous a fait annuler l’épreuve du samedi ; ce qui n’a pas empêché les équipages de festoyer en fin de soirée. La journée du Dimanche s’est avérée plus « praticable », pour ceux qui n’avaient pas trop... festoyé. Bonne ambiance au final et belles joutes sur l’eau. Un équilibre qu’il faut s’attacher à entretenir entre « bêtes » de course et « coureurs du dimanche (c’est le cas de le dire) Un joli challenge à relever pour nous qui voulons perpétuer l’esprit de Pors Beac’h !

  4. Cet été aura été marqué par la venue des yoles, échappées deux jours des « Tonnerre de Brest », pour faire escale dans notre port qui a toujours su répondre présent lors des grands rendez-vous maritimes. L’AUPB se retrouvait co-organisatrice avec les associations Logonnaises sous la houlette de la mairie de Logonna. Une belle occasion pour nous, puisque nous avons réalisé là, sans investissement majeur mais du bon côté de la buvette pour une équipe de bénévoles, de bons bénéfices.

  5. Septembre... Gilbert nous invitait pour la deuxième année consécutive à une sortie à Camaret. Le soleil pour cette fois, à la fin ça mérite d’être noté, était au rendez-vous. Une douzaine de bateaux ont passé le goulet pour filer derrière les Tas de Pois, magnifique mouillage vanté par Gilbert et qui n’est finalement pas très connu ni du coup pratiqué. Repas à couple entre amis et escale le soir à Camaret pour... festoyer. Le lendemain, jour de fête au joli et renommé port de pêche, quelques bateaux de mécréants de Pors Beac’h ont même été bénis par le curé de … Camaret. Nous n’en dirons pas plus puisque certains , encore mal réveillés, n’ont pas eu le temps de se jeter à l’eau !   6. Jean-Marc pour conclure le bilan de l’année a parlé de la fréquentation du site Internet de l’Association qui depuis sa création, il y a 3 ans, a été ouvert 19 819 fois. Des visites qui attestent, s’il en est besoin, de l’utilité de cet outil côté communication. Au passage, chacun est d’ailleurs invité à s’y exprimer ou à le consulter pour les services qu’il propose : météo, marées, petites et grandes annonces . A noter que de nombreuses demandes de corps-morts ont été effectuées par l’intermédiaire du site. 30 Articles ont été publiés. Parmi ces articles on retrouve les évènements marquant la vie de l’AUPB au long de l’année, notamment , comme nous l’avons évoqué plus haut, les efforts d’Anne Liardet pour rejoindre la ligne de départ du Vendée Globe aux Sables d’Olonne. Un dernier article après l’échec de cette tentative a par ailleurs fait part du don de 750 € fait par l’AUPB à l’Association « À Chacun son Cap ». Cette somme qui a pu aider à l’embarquement d’enfants gravement atteints par la maladie, correspondait au solde du compte du Comité de soutien d’Anne. Tout le monde n’est pas finalement resté à terre dans cette aventure et l’AUPB s’est félicitée des relations qu’elle pouvait entretenir avec d’autres associations ! Jean-Marc a tenu à saluer, concernant la vie du site, le travail réalisé tout au long de l’année par Jérôme et n’a pas non plus oublié Jean-Claude, ex-adhérent depuis cette année qui continue de gérer le site qu’il a créé, de main de maître, en bon Webmaster qu’il est !

Les projets pour cette nouvelle année devraient être sensiblement les mêmes : nettoyage du port le 1er Juin, coulage de coffres, régate les 6 et 7 Juillet, sortie en mer à la fin de l’été. Le Président et le CA engagent vivement les adhérents à faire remonter des nouvelles idées de manifestations.

Le rapport financier est présenté par François-René, trésorier adjoint, en absence de Yann, trésorier, excusé. Les comptes sont équilibrés, les subventions et les aides obtenues pour le financement de la régate compensent largement le petit déficit engendré par cette manifestation. Notre rôle dans l’accueil des Yoles a été, nous l’avons dit, fructueux. L’animation autour du projet d’Anne Liardet a été entièrement financée, comme le don « À chacun son Cap », par les fonds recueillis par le Comité de soutien. La part évidemment la plus importante des mouvements est constituée par le règlement de la taxe DPM (5148 € contre 344 € pour les frais de fonctionnement). Nous aurons peut-être l’occasion de revenir sur le sujet avec Yann, notre trésorier.  

Les bilans ont été voté à l’unanimité

Renouvellement du tiers sortant :

Gilbert Leys est démissionnaire, Xavier Jaouen est sortant, Yann Trunet est sortant mais se représente

Nouvelles candidatures :

Brendan Le Berre, Alain Le Bris, Gilbert Cochennec

Tous les candidats sont élus à l’unanimité* .

   Retour en mer et à l’actualité en fin d’assemblée avec les prêts de corps-mort que certains d’entre nous pratiquent de manière un peu trop désinvolte. Les « prêteurs » doivent se signaler au CA et les prêts ne sont autorisés qu’après validation du Bureau. Comme les adhérents, les emprunteurs doivent fournir leurs coordonnées, les caractéristiques du bateau ainsi que l’attestation d’assurance. L’expérience prouve au quotidien qu’on ne peut pas laisser n’importe quel bateau auprès de n’importe quel autre. Il n’y a pas que la « gigue » d’un bateau qui l’amène à se frotter aux autres, il y également la longueur du haut de mouillage qui, on le rappelle, doit être d’une longueur d’une fois et demi la hauteur d’eau. Un autre petit rappel : Les bouées doivent être identifiées.

Il est fait état, toujours à propos des mouillages, d’un gros problème de corrosion sur les chaines d’une vingtaine de coffres selon les estimations de Claude. Cette corrosion particulière (Corrosion sous tension) a été repérée cet hiver et elle paraît affecter des mouillages équipés de chaines, à n’en pas douter issues d’un même lot, prévues pour le grutage et pas pour l’amarrage et l’immersion. Les signes de détérioration ne sont pas facilement repérables et les maillons cassent d’un coup, comme si on les avait passés à la scie à métaux sans même avoir à supporter un fort tirage (certains mouillages sont partis avec la seule traction de la bouée ! )

Ici l’image d’un maillon avec un trait de rupture perpendiculaire au sens du tirage est éloquente.

Lors de l’AG, il était annoncé qu’un travail de recensement devait être prochainement réalisé et que le CA devrait sans doute prendre une décision urgente concernant le remplacement de tout ou partie du lot concerné* avant le démarrage de la saison. PAS D’INQUIÉTUDE, LE NÉCESSAIRE A ÉTÉ FAIT DEPUIS !

Point particulier

Nicolas Le Moal, délégué de la mairie à la mer, déplore ne pas voir suffisamment de personne de l’association aux réunions du GIZC (Gestion intégrée des zones côtières). Manifestez-vous si la question vous intéresse !

L’AG s’est terminée avec le pot de l’amitié. On s’est souhaité bon vent et juste ce qu’il faut de soleil pour aller préparer les bateaux.

* Le problème a été réglé depuis et nous ferons un petit reportage sur le sujet. Ce sera une nouvelle occasion de parler du rôle essentiel des adhérents dans la vie de l’Association !

* Le nouveau Bureau (voir ci-dessous) s’est constitué depuis l’AG

Jean-Marc Gourvès, PRÉSIDENT ;

Claude Le Moal, VICE-PRÉSIDENT ;

Yann Trunet, TRÉSORIER ;

François-René Jourdroin, TRÉSORIER-ADJOINT ;

Gilbert Cochennec, SECRÉTAIRE ;

Christian Tranchard, SECRÉTAIRE-ADJOINT.

Jérôme Delage, Brendan Le Berre, Alain Le Bris, Gilles Tranchard, Christian Lety, André Gallou complètent le Conseil d’Administration.