Compte-rendu de l’Assemblée Générale du 4 mars 2016

Assemblée Générale de l’AUPB - Exercice 2015

Présentation

- Rapport moral du Président
- Rapport d’activité du secrétaire
- Bilan financier du trésorier
- Présentation équipement textile des mouillages
- Projets animations 2016
- Renouvellement du tiers sortant du bureau
- Questions diverses 

Rapport Moral

Le dossier AOT

Cette année était un moment clé pour l’association, en effet l’AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire du Domaine Public Maritime) arrivant à son terme, il nous fallait la renouveler pour 15 ans. Le CA avait pris la décision de réaliser l’étude par ses propres moyens et sous la responsabilité de Gilbert Cochennec un groupe de travail s’est créé. Les membres du groupe conseillés dans leurs démarches par les Affaires Maritimes ont pu constituer le dossier et le rendre dans les temps.

Le 9 Décembre dernier, la Direction départementale des territoires de la mer considérant que l’instruction du dossier nécessitait un délai d’instruction supérieur à la date susvisée, il a été décidé que l’autorisation était prorogée à titre précaire jusqu’au 31 Décembre 2016. Je voudrais remercier au nom de l’association tous les protagonistes du projet et saluer le travail considérable qu’ils ont abattu dont celui de Gilbert qui comme d’habitude s’est investi à 150 %

Le Conseil portuaire

Trois membres de l’AUPB siègent dans le Conseil portuaire qui a été mis en place le 2 juillet 2015. Deux représentants des professionnels à ce même Conseil font également partie de l’Association au titre de la Plaisance. Le mandat vaut pour 5 ans. La municipalité projette d’agir en concertation avec les usagers concernant la gestion du patrimoine portuaire communal. Il est prévu d’actualiser le règlement de police du port et de procéder à l’évaluation, pour éventuellement l’améliorer, du mode de gestion des déchets mis en place par la CCPLD.

La commune de Logonna-Daoulas a aujourd’hui la responsabilité d’entretenir et de maintenir les ouvrages portuaires de Pors Beac’h et de Moulin mer. Face aux dégradations importantes de celles-ci une mission a été donné à la société CEREMA qui dans un premier temps réalisera un diagnostic et estimation des travaux à réaliser en suivant un ordre de priorité et dans un second temps réalisera les travaux de réparation qui pourront s’étaler sur plusieurs années en fonction des coûts prévisionnels. L’AUPB tient à signaler qu’elle n’a pas été consultée sur ce dossier .

Entretien des mouillages

Cette année encore nous avons eu notre lot de bateaux partis à la côte, les causes sont toujours les mêmes, déficience de matériel, mais aussi des problèmes de vétusté de mouillage dus à l’absence d’entretien de ces derniers. À ce sujet, nous vous rappelons que la responsabilité du mouillage vous incombe et que votre bateau doit être assuré afin de répondre à tous dommages occasionnés lors de ces incidents. Certificats d’assurance qui trop souvent ne nous sont pas remis puisque l’AG a lieu avant le renouvellement de ces derniers, aussi nous vous recommandons d’être vigilants et de nous les transmettre en cours de saison en déposant votre attestation dans la boîte à lettres de l’Association. Des prêts de mouillage ont encore été effectués sans en avertir le CA et donc sans la procuration des certificats d’assurance et les coordonnées de ces utilisateurs. Pour les mouillages visiteurs, malgré un usage abusif d’un plaisancier on a pu observer un roulement relativement régulier.

Utilisation de la barge

Nous déplorons que l’usage de la barge ne soit pas plus pratiqué ce qui prouve bien le manque d’assiduité sur la vérification des mouillages et malheureusement cette sous-utilisation entraine le mauvais fonctionnement du moteur, qui ne tourne pas assez… C’est un cercle vicieux car quand on veut l’emprunter ça ne marche pas et ça dégoute et décourage les utilisateurs. Le CA en est bien conscient et s’engage à trouver une solution pour la saison qui s’annonce.

Le site Internet

Quel humour noir pour un site de plaisanciers que de se faire pirater, heureusement notre informaticien et hébergeur, Jean-Claude Wolf, a su déjouer la manœuvre et a réhabilité le site. Jean-Claude est l’un de nos anciens adhérents ; suite à des contraintes géographiques et personnelles, il a dû se séparer de son bateau et c’est conformément au règlement intérieur qu’il a cédé son emplacement. Ça sera avec plaisir que nous le ré-accueillerons dès qu’il le souhaitera. N’oublions pas que le site est une belle fenêtre d’information que nous offrons d’abord à nos adhérents mais également à tout internaute désireux de se renseigner sur notre association et beaucoup de demandes de mouillage se font aujourd’hui par le biais de cet outil. Je voudrais donc remercier Jean-Claude mais également Gilbert Cochennec et Jérôme Delage qui tout au long de l’année font vivre et évoluer le site au grè des évènements.

Ma quatrième année de présidence s’est achevée en 2015 avec le soutien régulier et permanent des membres du bureau et du conseil d’administration . Je profite de l’occasion pour les remercier. Pour conclure ce bilan moral, je voudrais remercier aussi les adhérents actifs pour leur engagement, inciter les autres à les rejoindre. Un grand merci à tous… Jean-Marc Gourvès

Rapport d’activité

Le Conseil d’Administration de l’AUPB est composé de 9 membres (Jean-Marc, Gilbert, François-René, Nicolas, Hervé, Bernadette, Brendan,Jean-Michel, Christian) Il s’est réuni 5 fois depuis la dernière AG. Bernadette, empêchée par ses activités professionnelles a très récemment démissionné. Trois membres du bureau ont par ailleurs assisté à la mise en place du Conseil portuaire que vient d’évoquer Jean-Marc. Les rencontres du CA ont été complétées par trois réunions du groupe de travail mis en place pour l’organisation de la Logonna’s Cup en relation avec les adhérents de Moulin Mer et une rencontre en mairie (Brendan, Gilbert) en marge du Conseil portuaire sur la question de la gestion des déchets à Pors Beac’h.

C’est la demande de renouvellement de l’AOT qui cette année pourra servir de fil conducteur à ce rapport d’activité ; Jean-Marc, vous l’a dit, nous avons réalisé l’étude nous mêmes . Une belle expérience en l’occurrence pour les rencontres qu’elle a suscitées et ce qu’elle a permis de comprendre du milieu qui nous tient à cœur. Vous imaginerez ce que ça peut représenter depuis l’étude de l’organisation des mouillages jusqu’aux conflits d’usage sur le parking en période estivale. C’est l’occasion de remercier ceux qui ont accompagné, avec les membres du Bureau, la démarche auprès des Affaires Maritimes, (au passage, je tiens à dire qu’ils ont été très bienveillants à notre égard) et sur le terrain. Alain Pellé, Claude et Nicolas Le Moal, Xavier Jaouen. Au passage, là aussi...La découverte du port, de la faune et de la flore et des alentours avec Xavier mérite le détour. Pourquoi pas un rendez-vous dans l’année ? Le dossier de demande était déposé au début de l’été mais des interrogations supplémentaires de l’Autorité environnementale ont retardé l’étude de notre dossier. Entre autres questionnements la possible présence de maërl sur la Rouzen.Nous avons à cette occasion bénéficié de l’accompagnement et du conseil sur le terrain du PNRA en la personne d’Agathe Larzillière.

Fil conducteur ? Pourquoi ? Dans le cadre de cette demande nous avons pu par exemple, et c’en est un parmi d’autres, envisager des modifications quant à l’organisation des mouillages « Visiteurs ». Ainsi , deux d’entre eux devraient pouvoir devenir mixtes et servir les professionnels en période hivernale. Je vous passe les détails, nous pourrions y passer la soirée, mais les personnes intéressées pourront prendre connaissance du rapport de présentation à la fin de la réunion. Je pourrai également adresser le dossier à ceux et celles qui le souhaitent par voie électronique. Si possible nous le mettrons à disposition sur le site.

Nous sommes en tout cas dispensés de réaliser une étude d’impact / Arrêté préfectoral du 17 novembre 2015. Le dossier est à l’étude au Pôle Affaires Maritimes. Passage devant la Commission des sites et des paysages, la Préfecture maritime, Phares et balises, Ifremer, la Marine Nationale etc. Réponse probable l’été prochain... En attendant, l’Autorisation d’occupation temporaire est prorogée jusqu’au 31 décembre 2016 compte tenu, entre autres, c’est précisé dans l’Arrêté de la bonne gestion du site par l’AUPB.

La journée d’entretien du port

Elle a eu lieu le 30 mai 2015 et réuni une quarantaine de personnes , dont certains et certaines sur la liste d’attente. Belle occasion de faire connaissance (la formule est à encourager). Aménagement Abri du Marin, peinture des huisseries et de la façade, isolation du plancher en plus du nettoyage et débroussaillage habituels. Même la boîte à lettres qui avait subi les outrages du temps a trouvé une main secourable. Journée sympathique. Il a même été possible de nous « entendre », sur la nécessité de réduire certaines longueurs de mouillage. Pas bête d’envisager aussi des interventions sur l’eau pour améliorer les rapports de voisinage. À méditer. Tout tient en fait dans la rencontre.

Le Conseil portuaire

Marie-Line Mahé, chargée de l’environnement dans l’équipe municipale, avait fait part lors de la dernière AG de la mise en place à venir d’un Conseil portuaire. Il paraissait assez pragmatique, pour des raisons de cohérence, d’envoyer des membres du CA au sein de ce Conseil. Brendan le Berre, Jean-Marc Gourvès et Hervé le Faix occupent les postes de titulaires, Jean Michel-Mailloux, Gilbert Cochennec et François-René Jourdrouin les postes de suppléants. Les professionnels sont représentés par ailleurs. Le premier Conseil s’est tenu le 2 juillet 2015. Le règlement de police du port, la gestion des déchets, l’éclairage public, les questions foncières y ont été abordées.

Le règlement de police du port

Nous avons étudié document que nous avait adressé Mme Hobet de la Mairie de Logonna. Nous n’avions pas grand chose à ajouter si ce n’était la réserve concernant la possibilité de se débarrasser de ses déchets dans des bacs qui n’existent plus. L’alternative de la déchetterie étant précisée, nous avons décidé de valider le texte en l’état en attendant de trouver une meilleure solution dans le cadre du Conseil portuaire ou lors des échanges avec les élus.

La question de la gestion des déchets

Cette question, il a fallu également la traiter dans la demande de renouvellement de l’AOT. À ce sujet, une rencontre en mairie avec le responsable de la CCPLD et les élus / Brendan et Gilbert, Mme Mahé et M. Briant a permis d’envisager un début de réponse. Un espace sera dédié à la récupération des ordures ménagères et recyclables (papiers, cartons etc. en saison. La CCPLD interviendra là en lien avec l’AUPB .

Délégation de signature

François-René Jourdrouin, trésorier, a souhaité ne plus être seul à disposer de la signature des chèques pour le règlement des dépenses de l’AUPB. Hervé Le Faix, trésorier adjoint, et Gilbert Cochennec, secrétaire, disposeront donc également de la signature suite au vote favorable du CA.

Cession des BBQ

Nous avons décidé, en accord avec Bernard qui les a construits de céder les barbecues, à des Associations qui en auraient plus souvent l’usage. Au final nous en conserverons un. Participation au trail Zef’hir

Le 6 septembre. La course passait par Pors Beac’h. Portée par l’association Gaétan Salaün, cette journée avait pour objectif de collecter des fonds pour aider la recherche sur la mucoviscidose, mais aussi rassembler les associations de Logonna Daoulas et la population autour de ce projet. L’AUPB y a participé, certains de ses adhérents ont couru, certains marché, d’autres, ostréiculteurs par exemple, ont ouvert des huîtres pour mettre un peu de piment dans leur quotidien.

La sortie de septembre

Le 19 septembre onze bateaux de Pors Beac’h en compagnie de deux bateaux de Moulin Mer se sont rendus à Brest au Port du Château. Halte épique à l’Auberlac’h et belle journée sous le soleil. À renouveler avec l’appui des adhérents (C’est un appel) pour l’organiser. Ces sorties qui la plupart du temps ne réunissent que des voiliers (mais ils sont nombreux à Pors Beac’h) sont ouvertes à toutes et à tous. Une remarque qui vaut aussi pour la Logonna’s Cup dont nous parlerons plus tard. Il y a de quoi embarquer pour celles et ceux qui le souhaitent.

Rencontre partenaires

13 novembre 2016 lors d’un CA. Tanguy Le Bihan (Adjoint au maire chargé de la mer), Jean-Christophe Masson (Président APMM),.Sabine Morin Besson, secrétaire de l’APMM et Christian Tréguier. ont répondu à notre invitation pour évoquer la participation des ports de Logonna à la Fête Maritime Brest 2016 en juillet prochain, évoquer également le Défi Nord Sud Parcours côtier partagé par les bateaux des deux assos.

La liste d’attente

24 personnes sur la liste d’attente + 7 personnes qui ont décliné une première proposition faute d’avoir un bateau ou parce qu’ils n’avaient pas fini de le retaper mais restent prioritaires et 4 personnes prioritaires qui ont libéré leurs mouillages mais n’ont pas tiré un trait sur Pors Beac’h. Le cas de Jean-claude Wolf, par exemple, qu’évoquait Jean-Marc tout à l’heure.

Les mouillages

Nicolas, Jean-Michel, Claude, Christian ont continué d’assurer cette année la récupération des mouillages coulés, l’entretien également des mouillages visiteurs. La récupération aussi des bateaux à la côte. Jean-Marc l’a dit, l’entretien des mouillages, j’ajoute le marquage des bouées reste une vraie préoccupation. Nous en rediscuterons lorsque nous aborderons la question du moteur de la barge.

À ce sujet, la possibilité de se signaler auprès du secrétaire afin de pouvoir utiliser la barge a été utile. Notamment pour informer des adhérents de la possibilité de mener les opérations de contrôle en commun. La formule mérite peut-être d’être améliorée. Tableau consultable sur le site ?

Des adhérents anciens dans l’association ont pu voir leur demande de rapprochement satisfaites, d’autres non. Nous continuons de veiller à pouvoir répondre à ces demandes

Christian a vu avec une Association de plongeurs pour la récupération de l’ensemble des mouillages coulés. L’Association en question sera indemnisée pour ses frais et pour le temps passé. Nous rappelons que seule la récupération des mouillages visiteurs est de la responsabilité de l’Asso. Les adhérents négligents ou empêchés seront préalablement avisés de la retenue de leur caution.. Claude Le Moal a proposé ses services pour la récupération de la n°11 (coffre d’un nouvel adhérent qui n’a pas encore vu son mouillage) Il n’est en effet pas facile à repérer. Il guidera les plongeurs/

Le projet d’équipement textile des mouillages

Jérôme Delage et Claude Le Moal nous ont présenté ce projet. Jérôme vous le décrira en détail et bouts à l’appui tout de suite après le rapport d’activité et le rapport financier. Le CA a décidé de soutenir ce projet, y compris financièrement. Nous en reparlerons à l’issue de la présentation

Agenda et Projets et animations 2016

La journée d’entretien du port.

Elle aura lieu le samedi 21 mai

Logonna’s Cup

Elle aura lieu le 28 mai

Défi Nord Sud à l’origine la manifestation une première fois organisée par les amis de Moulin Mer en 2014 est devenue La Logonna’s Cup et sera cette année organisée par Pors Beac’h. Ce sera le 28 mai.. Jean-Michel s’est proposé de gérer l’évènement. Trois réunions ont déjà eu lieu sur le sujet, Jean-Michel, René, Bernard et moi-même, une fois en compagnie des responsables de Moulin Mer. L’idée est de proposer un parcours côtier(et sportif) sur aux membres des deux assos. Les autres associations de Logonna seraient également invitées à participer (Le Bendy, Anse de Penfoul). Nous veillons actuellement à bien baliser les questions d’assurance. Les démarches administratives sont en cours. On vous donne le menu.. Tous les ports et mouillages de Logonna / trente bateaux maximum / Départ de Moulin Mer / Arrivée à Pors Beac’h / Repas bio sur le port. 25 € par bateau inscrit deux repas avec l’inscription, remise d’une plaque souvenir, 10 € par repas supplémentaires, 4 € le repas enfant. Animation musicale. 200 à 300 personnes attendues.

Nous ferons tourner à l’issue de l’AG la feuille d’inscription pour les bateaux et l’engagement des bénévoles)

Rade en fête / Pors Beac’h 2016 Mobilisation le 10 juillet

Nous avons échangé le 13 novembre dernier avec Tanguy Le Bihan à propos du projet annoncé récemment dans la presse, fruit d’un échange entre des communes du fond de rade, en l’occurrence Le Faou et Logonna. Il s’agirait d’accueillir les bateaux qui arrivent en avance pour Brest 2016 mais l’idée principale est de « mettre un maximum de bateaux sur l’eau ». Du côté du Faou, l’événement pourrait prendre une belle ampleur (Samedi 9 juillet, une fête sur le des années 30, de la coquille St Jacques avec un gros concert à la clef). À Logonna les animations pourraient avoir lieu le 10 juillet. Tanguy le Bihan pense à Moulin Mer, au Yelen, à Pors Beac’h. Il serait possible d’obtenir des subventions avec la CCPLD. Un casse-croûte pourrait être proposé par la Maison des Producteurs. Tanguy Le Bihan pense qu’il pourrait y avoir aussi des expositions, des concerts. Ce serait la Mairie qui gérerait cet aspect là des choses. Quand on évoque une organisation couplée avec Brest Événements nautiques, il nous dit qu’il n’a pas forcément envie que la fête soit labellisée. Il ajoute que ce type d’animation pourrait trouver un prolongement sur le mode « Semaine du Golfe ». Style rade en fête, ouvert à tous les bateaux en projetant plus sur la rade sud avec l’annonce de la création de pontons du côté de Rosnoën... L’idée est belle mais l’accueil est plutôt mitigé dans la mesure ou le projet n’est pas calibré. D’autre part les personnes présentes de Moulin Mer ce soir là disent qu’ils ne pourront pas compter sur les bénévoles à cette date là, quelques jours après l’organisation de leur propre fête. Claude précise, que tout est presque possible sur l’eau, à condition de savoir quel nombre de bateaux et quels types de bateaux seraient invités. L’AUPB reste ouverte à la participation à la’ fête mais ne pourra se mobiliser qu’à l’annonce de la jauge prévue. Une arrivée le dimanche 10 juillet en soirée , ce ne serait pas terrible. Nous préférerions que les bateaux soient déjà présents le 9. Le Loch Monna pourrait être mis en valeur sur la grève puisqu’il fête ses 60 ans

Sortie conviviale à la rentrée ? Ce sera peut-être l’occasion de fêter le renouvellement de l’AOT. Les Affaires Maritimes nous ont dit que la décision interviendrait avant l’été.

Grand cœur marin 24 septembre

Journée de navigation et de solidarité avec les personnes en difficulté. Nous ferons là aussi tourner une feuille en fin d’AG pour recenser les personnes intéressées. La barge et l’entretien du moteur. Objectif 2016.

Il nous faut trouver un ou une référente pour l’entretien du moteur et assurer au minimum une mise en route régulière.

Bilan financier

François-René Jourdrouin présente le bilan financier. Les comptes présentent un excédent 2015 pour un montant de 1823,48 €. Le détail des comptes est présenté à l’ensemble des personnes présentes

Nombre d’adhérents 66 Personnes présentes 37

Vote du bilan moral / Approuvé à l’unanimité Vote du rapport d’activité / Approuvé à l’unanimité Vote du bilan financier / Approuvé à l’unanimité

Renouvellement du tiers sortant

Jean-Marc Gourvès, Gilbert Cochennec, François-René Jourdrouin font partie du tiers sortant. Jean-Marc et Gilbert se représentent. François-René quitte ses fonctions. René Gourvès, se présente au Conseil d’Administration.

Jean-Marc Gourvès, Gilbert Cochennec et René Gourvès sont élus à l’unanimité

Un hommage prononcé a été rendu à Gérard Gentric et Yvon Rolland, décédés en 2015.

Présentation du Projet d’équipement textile des mouillages

Intérêts Grande résistance à l’usure. Couplé avec l’achat d’émerillons de chez Berra, les propriétaires pourraient dormir tranquilles (en s’assurant de la protection contre le ragage du bout sur le bateau). Un intérêt, et pas des moindres, serait que nous pourrions gérer nous-mêmes la longueur du bout en fonction du lieu de mouillage. Nous avons aussi défendu l’idée dans le rapport de présentation pour le renouvellement AOT que les bouts avaient moins d’incidence sur les fonds (Notamment sur la Rouzenn. Inconvénients Les bateaux à quille trapézoïdales peuvent soulever leur coffre. Prévoir de plus grandes longueurs pour ceux-là ? Le bateau est plus volage. À ce propos il faudra rappeler en AG de privilégier l’amarrage de la barre au centre quand le bateau est au mouillage.

Jérôme mettra à disposition sur le site de l’AUPB un descriptif complet.

L’idée de proposer l’équipement textile a été retenue à l’unanimité par les membres du Bureau. L’Association devra déterminer la part qu’elle prend en charge pour que cette proposition soit incitative. Bout ou chaîne ? Il faudra de toute façon pouvoir proposer les deux. Le textile pourrait simplement être une option privilégiée par le Bureau. La commande, groupée, serait avantageusement gérée par l’Association.

A l’issue de l’Assemblée Générale le Conseil d’Administration s’est réuni et a procédé à l’élection du Bureau.

Jean-Marc-Gourvès, Président, réélu

Gilbert Cochennec, Secrétaire, réélu

Nicolas Le Moal, Secrétaire-adjoint, réélu

Hervé Lefaix, Trésorier, élu

René Gourvès, Trésorier-adjoint, élu