Compte-rendu Assemblée Générale 10 février 2017

Assemblée générale du 10 février 2017/ Exercice 2016

Rapport Moral Jean-Marc Gourvès

AOT

L’événement au centre des préoccupations depuis plus d’un an était d’obtenir le renouvellement de l’AOT. Pour les nouveaux adhérents, AOT, Autorisation d’Occupation du Territoire du domaine public est défini comme un instrument juridique qui permet à l’État d’accorder à un tiers, un droit réel sur son domaine afin que ce dernier construise un ouvrage qu’il exploite ou qu’il loue à l’État. Pour ce qui nous concerne, c’était la gestion du plan d’eau qui était en jeu.

Cette AOT a une durée de vie de 15 ans et elle arrivait à terme en décembre 2015. Le Conseil d’administration avait trouvé très intéressant et enrichissant de monter le dossier par nous–même plutôt que de faire appel à un bureau d’études. Le 9 Décembre 2015, la Direction départementale des territoires de la mer considérant que l’instruction du dossier nécessitant un délai d’instruction supérieur à la date anniversaire, il avait été décidé que l’autorisation était prorogée à titre précaire jusqu’au 31 Décembre 2016. 2016 aura été donc une année d’attente, de patience et de suspense ! Finalement, c’est avec un peu d’avance que le père Noël est venu nous apporter la bonne nouvelle, notre AOT était reconduite pour les quinze années à venir. À ce sujet je voudrais remercier ; tout d’abord, la municipalité de Logonna pour son renoncement au droit de priorité de la commune sur la gestion de l’AOT , remercier les affaires maritimes pour son soutien et son aide lors du montage de l’étude et surtout remercier et saluer le courage, l’abnégation ainsi que la passion qui ont conduit Gilbert Cochennec et son équipe à obtenir ce saint Graal !

Nous allons essayer de partager cette étude sur le site internet, je dis partager car c’est un fichier assez volumineux, cette lecture très enrichissante vous apprendra bien des choses sur le passé, sur le présent et l’environnement.

À l’initiative de Gilbert Cochennec, il avait été voté que l’argent économisé sur cette étude serait redistribué à des associations. La première ; « À chacun son cap », une association Brestoise qui propose des séjours à bord de voiliers à des jeunes de 8 à 25 ans atteints de leucémie ou de cancer et La deuxième, L’association An Avel Vor (AAV) qui est une association d’aide en santé mentale qui accompagne tout au long de l’année avec « Voile en tête » des personnes malades psychiques dans leur entraînement à la voile en vue de participer à un challenge inter-hôpitaux. Chacune de ces associations a perçu un chèque de 750 € lors d’une rencontre à l’abri du marin le 4 Février dernier.

Le Conseil portuaire

La Communauté de Communes du Pays de Landerneau-Daoulas a engagé une procédure dans le cadre des transferts de compétence. La Loi NOTRe du 7 août 2015 initie une nouvelle série de transferts de compétences des communes vers les EPCI (établissement public de coopération intercommunale). Cela concerne notamment « la création, l’aménagement, l’entretien et la gestion de zones d’activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire ». Lors de sa séance du 24 juin 2016, le Conseil Communautaire a voté le transfert de cette compétence des Communes membres vers la CCPLD. Les délibérations correspondantes ont été transmises aux Communes pour approbation dans un délai de trois mois. En amont, des rencontres individuelles avaient été organisées avec les maires des Communes membres dont le territoire pouvait être concerné. A l’issue de ces rencontres, la CCPLD avait élaboré une grille de critères permettant de définir les zones d’activité économique. Les critères principaux (proposés par l’AMF, Autorité des marchés financiers) sont les suivants :
- vocation économique mentionnée dans le Document d’urbanisme ;
- superficie et cohérence d’ensemble ;
- regroupement de plusieurs établissements et entreprises ;
- dans la plupart des cas fruit d’une opération d’aménagement ;
- traduction d’une volonté publique actuelle et future de développement économique coordonné.

La Commune de Logonna ne possède qu’une seule zone d’activité économique : la zone portuaire de Pors Beac’h . Cette zone répond objectivement à ces différents critères.

Toutefois, la Commune a été informée que la liste annexée à la délibération du Conseil Communautaire du 24 juin 2016 excluait la zone d’activité portuaire de Pors Beac’h. Aussi, le Conseil Municipal a-t-il délibéré le 2 septembre 2016 pour demander que la liste soit revue et intègre bien notre Port. Hervé Briant, maire de Logonna et président du Conseil Portuaire, annonce que la Commune n’a pas les moyens financiers d’assurer l’entretien et le développement des infrastructures portuaires. En outre, l’évolution de la répartition des compétences entre strates de collectivités fait que les Communes ne sont plus éligibles à la plupart des subventionnements. Ce sont les EPCI (établissement public de coopération intercommunale) qui ont vocation à obtenir des aides de la Région, de l’État ou de l’Union européenne. Directement concernés par cette importante évolution de statut, le Conseil Portuaire, et l’ensemble de ses membres présents après en avoir délibéré sur ce dossier sollicite que la CCPLD :
- revienne sur sa décision de ne pas intégrer le Port de Pors Beac’h aux zones d’activités économiques transférées ;
- intègre le Port à la liste transmise en Préfecture, avant l’échéance du 31 décembre 2016. Hélas, le courrier de Mr Leclerc du 22 Décembre, nous apprenait que Pors Beac’h au vu des autres dossiers proposés n’avait pas été retenu, cependant M. Leclerc insiste sur la nécessité de trouver une lisibilité sur le projet relatif au site de Pors Beac’h, et ce, avant de pouvoir lui donner toute orientation. Notre dossier sera donc réexaminé au premier semestre 2017.

Site internet

Le site internet se porte bien, une grande partie des demandes de mouillages y transitent, il est également beaucoup consulté pour l’actualité de l’association ainsi que les petites annonces. Je voudrais comme chaque année remercier Jean-Claude Wolf mais également Gilbert Cochennec et Jérôme Delage qui tout au long de l’année font vivre et évoluer le site au gré des événements. Merci à eux…

Voilà, ma cinquième année de présidence se termine, je remercie les membres du bureau et du conseil d’administration qui m’ont accompagné et supporté. Pour conclure ce bilan moral, je voudrai vous remercier pour votre engagement lors des diverses manifestations auxquelles nous avons participé cette année.

Un grand merci à tous…

Rapport d’activité Gilbert Cochennec

L’année 2016 a été une année de transition concernant notre statut. L’Autorisation d’occupation temporaire avait en effet été prorogée jusqu’au 31 décembre 2016. Une période de transition qui n’a en rien freiné la dynamique de l’Association et ce rapport d’activité peut en témoigner.. La décision de renouvellement de l’AOT pour 15 ans, le 17 novembre 2016 dernier, ouvre une nouvelle ère. Elle commence par nous conduire à modifier le règlement intérieur de l’Association et nous impose de porter à votre connaissance, ainsi qu’à tous les visiteurs d’ailleurs le nouveau règlement de police de la zone de mouillages.

Le Conseil d’Administration 2016 de l’AUPB était composé de 8 membres. Le CA s’est réuni 6 fois en 2016

Trois membres du bureau de l’AUPB ont par ailleurs assisté aux séances du Conseil portuaire organisées par la Mairie. Siègent comme titulaires au Conseil Portuaire, Jean-Marc Gourvès, Brendan Le Berre, Hervé Le Faix. François René Jourdrouin, Jean-Michel Mailloux ou Gilbert Cochennec peuvent les suppléer.

Jean-Michel Mailloux, René Gourvès, Bernard Balé, et Gilbert Cochennec ont préparé la Logonna’s Cup les premiers mois de l’année en lien avec les représentants de Moulin Mer .

La journée d’entretien du port Elle a eu lieu le 21 mai réunissant un peu plus de la moitié de nos adhérents.

La Logonna’s Cup

La Commission pour l’organisation de la Logonna’s Cup a poursuivi son travail jusqu’au jour de la fête (6 rencontres de préparation). Pleine réussite en compagnie de nos amis de Moulin-Mer, frères ennemis d’un jour qui nous ont enlevé le trophée que nous avions déjà perdu en 2014. Repas bio en soirée avec des produits locaux. Un régal orchestré par des cuisiniers venus du sud de Logonna, Jean-Pierre Grignoux et Claude Malligorne en tête). L’organisation de la Logonna’s Cup a été l’occasion de mettre à jour notre contrat d’Assurance.

Diaporama à l’issue de l’AG.

Rade en fête / Pors Beac’h 2016 / Mobilisation le 10 juillet

Malgré les contraintes du calendrier et le challenge proposé pour réunir des bénévoles à cette période de l’année, la fête a été de l’avis de toutes et tous une vraie réussite, belle, simple, conviviale et avec nombre de bateaux coquilliers des professionnels de Pors Beac’h. Pas peu fiers !. Côté mer, l’AUPB a tenu son rang en terme de coordination. Les adhérents mobilisés ont mené une collaboration extrêmement fructueuse au sein de la commission Mer (8 rencontres) avec le Centre nautique de Moulin Mer, Gilbert Le Moigne et Tanguy Le Bihan, comme représentant de la municipalité. Nous tenons à remercier les adhérents engagés dans la Commission mer à cette occasion, mobilisation des réseaux, coordination, recensement et accueil des bateaux, sécurisation du plan d’eau, installation des lignes de mouillage (Nicolas, Claude, Brendan, Jean-Michel, Gilbert, Christian) et les membres de l’AUPB mobilisés tout azimuts à cette occasion (Montage, démontage ; animation du stand AUPB, buvette, restauration, décoration avec notamment des enfants d’adhérents pour la déco du stand, (ils et elles se reconnaîtront). La préparation et l’organisation de la fête a été pour nous cette fois l’occasion d’aménager l’Abri du Marin qui a fait office de PC mer pendant les festivités.

Diaporama à l’issue de l’AG.

La reconduction de cet événement tous les deux ans est à l’ordre du jour.

Devenir des fêtes maritimes de Pors Beac’h. Une réunion a eu lieu en mairie pour dresser le bilan de la fête. Les élu(e)s ont été plutôt critiques vis à vis d’eux mêmes reconnaissant des failles dans la communication et l’organisation mais ont aussi dit leur grande satisfaction devant une fête belle finalement, simple et conviviale. « Les gens qui étaient là étaient heureux ». Claude et Gilbert de l’AUPB, Gilbert Le Moigne confirment ce sentiment. Il est envisagé de renouveler l’évènement tous les deux ans en décalage avec les fêtes maritimes de Brest. La fréquence fait débat au sein du CA mais pas le principe de la fête. Néanmoins, si l’engagement de la municipalité est confirmé, nous souhaiterions néanmoins qu’une Association, distincte de l’AUPB voie le jour. Nous prendrons notre part avec plaisir. Le thème pêche et métiers de la mer aujourd’hui pourrait venir compléter l’aspect bateaux traditionnels.

Le Conseil portuaire Nos demandes vont vers l’entretien du parking. Le transfert des compétences à la CCPLD concernant la zone économique « Pors Beac’h » ne pose pas de problème à priori. Les moyens nécessaires à l’entretien de la zone portuaire excèdent manifestement les moyens de la seule commune de Logonna, de toute façon. Par ailleurs tous les habitants de la Communauté de communes, voire au delà, peuvent être concernés par l’activité de notre association. Les robinets de l’Abri du Marin ont été changés. Le projet de création d’un petit espace pour la gestion des poubelles n’a pas abouti mais n’est pas enterré.

Participation au trail Zef’hir le 4 septembre 2016 Le 4 septembre. La randonnée passait par Pors Beac’h. Portée par l’association Gaétan Salaün, cette journée avait pour objectif de collecter des fonds pour aider la recherche sur la mucoviscidose, mais aussi rassembler les associations de Logonna Daoulas et la population autour de ce projet. L’AUPB a mis l’Abri du Marin à disposition et tenu la buvette installée dans la cabane de Pors Beac’h sur le parcours, en même temps que le stand pâtisserie. La formule a eu du succès.

Grand cœur marin 24 septembre La sortie a été annulée au vu des prévisions météo

Passage en Commission des sites et des paysages Gilbert s’est rendu en préfecture le 27 septembre 2016 suite à l’invitation de la Commission départementale de la nature, des sites et des paysages qui étudiait ce jour là notre demande de renouvellement de l’AOT concernant la zone de mouillage. Il a été particulièrement interpellé sur la question du carénage puisque nombre des participants doutaient que l’interdiction portée au règlement intérieur suffise à régler le problème. Manière sans doute de renvoyer l’État à ses responsabilités puisque Gilbert a défendu les pratiques responsables de l’association tout en pointant l’absence de solution en rade de Brest. Il reste qu’il nous faudra bien avancer sur le sujet.

Les mouillages Nous avons passé contrat cette année avec une association de plongeurs représentée par M. Henri Bihan, du Tinduff, pour récupérer les mouillages coulés lorsque les titulaires n’y parviennent pas ou s’en désintéressent. La prise en charge des frais a jusqu’alors été assurée par l’AUPB qui prélève la somme sur le montant de la caution déposée au moment de l’adhésion. Les factures sont conservées pour témoigner du transfert des responsabilités ainsi réalisées. Nous rappelons que seule la récupération des mouillages visiteurs est de la responsabilité de l’Association.

La barge a été bien utilisée et le plus souvent de manière collective pour l’installation ou le contrôle des mouillages.. Les membres du Bureau ont été assez souvent sollicités pour accompagner les nouveaux adhérents qui s’estimaient inexpérimentés en la matière. Cela ne constitue pas une charge et concernant le contrôle des mouillages il vaut mieux demander un coup de main plutôt que renoncer à la vérification du matériel. La sécurité sur le plan d’eau est une affaire collective. Il est prévu que nous déplacions la barge un peu plus haut dans le nord afin d’éviter de la trouver échouée aux périodes propices au contrôle des mouillages.

Il y a encore et toujours des frottements entre bateaux qui n’évitent pas de la même façon ou des bateaux qui ont des longueurs de mouillage inappropriés. Sujet compliqué à traiter quand certains ne veulent pas l’admettre ou que d’autres se plaignent de l’inertie du Bureau pourtant alerté. À terme la politique mise en place avec la dotation d’élingues financées en partie par l’association devrait porter ses fruits et dans le moment nous n’avons pas d’autre solution que de revenir vers les personnes en cause. Il semble qu’il y ait un trésor à découvrir sur zone, celui de la... diplomatie.

Des adhérents anciens dans l’association ont pu voir leur demande de rapprochement satisfaites, d’autres non. Nous continuons de veiller à pouvoir répondre à ces demandes

L’équipement textile des mouillages Une occasion saisie par la plupart des nouveaux adhérents et plusieurs anciens. La proposition d’équipement des mouillages avec des matières textiles a connu un vrai succès. 10 mouillages sont partis et nous en avons prévus 10 autres pour répondre à la demande. Rappelons le soutien financier proposé par l’AUPB à hauteur de la moitié des frais engagés. C’est Jérôme Delage qui assure le suivi de l’opération, notamment les commandes de fournitures et la gestion du stock. Avis aux amateurs ! Une parfaite réussite en tout cas si on se rappelle des objectifs poursuivis, sécurisation du plan d’eau et respect des distances d’évitage. Jérôme agit en effet pour l’AUPB et gère les longueurs d’élingues mises à disposition.

La liste d’attente 9 postes ont encore été attribués cette année (10 en 2015. Le mouvement est donc bien plus important que toute les années précédentes. Il y a 30 personnes sur la liste d’attente dont la moitié sur une liste prioritaire (demandeurs à qui nous avons déjà fait une proposition et qui n’ont pu s’en saisir puisque leurs bateaux n’étaient pas prêts ou qui n’avaient pas encore de bateaux).

Agenda et Projets d’animations 2017

Affichage du nouveau règlement de police de la zone de mouillage Mise à jour du règlement intérieur Mise en place d’un Conseil des mouillages / Calendrier

Remplacement des coffres usagés Inventaire des besoins. Fabrication d’une dizaine de coffres en février. Mouillage des coffres en mars avec Nicolas Le Moal. Jean-Michel constitue une équipe pour les préparatifs à terre.

La barge et l’entretien du moteur L’objectif 2016 a été atteint. Aucune plainte concernant un moteur qui avait l’habitude de tomber en panne à chaque opération de contrôle (ou presque)

La journée d’entretien du port Elle aura lieu le samedi 3 juin. Avant veille de pentecôte. C’est une demi-journée de travail mais c’est aussi et surtout un moment convivial. Le rapport d’activité illustre bien le fait que nous avons besoin de votre engagement tout au long de l’année.

Poursuite de l’aménagement de l’Abri du Marin René Gourvès se chargera de coordonner les travaux. Jean-Michel Mailloux doit nous installer un chauffage.

Logonna’s Cup

Elle aura lieu le 17 juin 2017. C’est l’APMM qui organise cette année mais il est convenu que nous engagions également nos bénévoles dans l’aventure. Jean-Michel Mailloux poursuivra son implication dans l’organisation de l’événement. Tous les ports et mouillages de Logonna sont bienvenus / trente bateaux maximum / Repas au port d’arrivée. Vous pouvez déjà nous signaler votre intérêt pour cette manifestation, comme participant et comme bénévole.

Sortie associative ?

Grand cœur marin 23 septembre

Bilan financier Hervé Lefaix

Voir pièce jointe

PDF - 293 ko

Délibérations

Nombre d’adhérents 66 / Personnes présentes = 34

Vote du bilan moral / Vote du rapport d’activité / Vote du bilan financier / Le bilan moral, le rapport d’activité et le bilan financier sont approuvés à l’unanimité.

Renouvellement CA

Nicolas Le Moal, Brendan Le Berre, Christian Lety font partie du tiers sortant et se représentent.

Nicolas Le Moal est élu à l’unanimité, Brendan Le Berre est élu à l’unanimité, Christian Lety est élu, une voix contre

Candidats Guy Delbart

Guy Delbart est élu à l’unanimité

A l’issue de l’Assemblée Générale le Conseil d’Administration s’est réuni et a procédé à l’élection du Bureau, reconduit à l’identique.

Jean-Marc-Gourvès, Président, Gilbert Cochennec, Secrétaire, Nicolas Le Moal, Secrétaire-adjoint, Hervé Lefaix, Trésorier, René Gourvès, Trésorier-adjoint,


Documents joints


PDF, 293 ko